Voix du Maghreb – Grâce Au Génie De Son Peuple, 2e Partie

Entrevue avec Kamal AMARI, militant pour la démocratie en Algérie, ex-syndicaliste, membre fondateur et ex-vice-président de l?association culturelle Tahar Djaout de Tizi N? Berber, actuellement résident permanent au Canada.

Un Gouvernement De Transition Démocratique

Actuellement, un gouvernement idéal c?est un gouvernement de transition démocratique, formé de démocrates qui ont pour mission de préparer et mettre en place des institutions au service de l?État et non au service du régime en place, la séparation des pouvoirs, une école ouverte sur l?universalité mettant fin à une éducation au rabais. Il s?agit de bâtir une université compétitive basée sur des normes universelles et donnant la priorité à la recherche; de séparer la politique des questions de culte et de garantir la liberté de culte.
Il faut éduquer les jeunes générations à la tolérance et à l?acceptation de l?autre, en essayant d?éliminer ou de réduire les préjugés, de les éduquer à la citoyenneté . . . en un mot, leur donner une éducation citoyenne. Nous devons encourager l?apprentissage du maximum de langues possible, afin de créer des ponts entre les différentes cultures et civilisations.

Mais il nous faut mettre des garde-fous à la démocratie naissante en élisant une assemblée constituante.

En Copiant Des Expériences Réussies Dans Le Monde

Franchement, je ne vois pas un pays bien précis à imiter, car chacun a sa spécificité. Ce qui est important ce n?est pas de citer un pays qu?on peut imiter mais il est préférable de parler plutôt de pratiques et de politiques positives ou de modèles qui ont réussi. Nous pouvons créer notre modèle tout en copiant des expériences réussies dans le monde. Moi, ce qui m?intéresse en urgence c?est d?imiter les pays qui ont réussi dans leur système éducatif.

De toute façon, tous les pays qui ont su mettre fin à la gestion centralisée pourraient sans aucun doute être une référence pour l?Algérie. Car nous avons besoin d?un modèle qui prenne en considération des spécificités culturelles, régionales. Et c?est le cas de la révolution algérienne divisée et organisée en prenant en considération ces richesses. L?Algérie est unie dans sa diversité et, si cette dernière est refusée, l?Algérie va continuer à vivre des crises chroniques.

Une Convergence Des Peuples

Un État basé sur la décentralisation et accordant plus de prérogatives s?impose pour une cohésion sociale durable. Le fait de continuer à nier cela signifie une marginalisation d?une certaine élite qui évolue en dehors du système actuel. Mais l?Algérie ne peut pas évoluer hors d?une convergence des États de l?Afrique du Nord. Une convergence des peuples et non des chefs d?État.

Un Rêve Simple

Mon rêve est simple et c?est le rêve du simple citoyen. C?est de voir l?Algérie libérée de sa dictature instaurer un État démocratique et, bien sûr, de voir ce système dans tous les pays à travers le monde, la fin de la guerre à travers le monde, le rapprochement entre les peuples, le dialogue entre les civilisations, cultures et religions. Voir aussi la fin du terrorisme mondial. Le savoir sera à la portée de tout le monde, car il est la clef véritable pour sauver le monde d?éventuels dérapages, comme c?était le cas des deux guerres mondiales. Je rêve de voir les dictatures à travers le monde tomber au profit de démocraties populaires.

Le Véritable Pouvoir

Je ne crois pas au combat par la violence. On le sait, la révolution « tranquille » au Québec a donné ses fruits grâce à la sagesse de ceux qui l?ont faite et Gandhi a su trouver la formule juste, avec sa philosophie de la culture de la non violence, et ainsi de suite. Donc, l?arme la plus redoutable pour faire aboutir les causes justes c?est la lutte pacifique, même si on nous pousse à l?usage de la violence. La violence est un langage propre aux dictateurs et aux despotes.

La seule option valable est l?action pacifique, car elle est plus redoutable. Le pacifisme est le moyen des gens civilisés et non des barbares.

Les Algériens ont marqué l?Histoire et continuent encore à contribuer à la construction d?un monde sans violence. Les Algériens sont comme tous les autres peuples du monde qui aspirent au changement. Le vent du changement a soufflé et l?Algérie ne sera pas en marge de cette dynamique mondiale. L?Algérien est par essence un militant pour les causes justes. L?Algérien est contre l?injustice et refuse la soumission.

En conclusion, l?Algérie est en train d?écrire les plus belles pages de son Histoire, en empruntant le dernier voyage de l?espoir, qui s?inscrit dans un contexte régional et mondial favorable pour une rupture radicale. L?Algérie sera libérée et soutiendra la libération des autres peuples. Je suis convaincu que le monde aspire à la paix et non à la violence. L?injustice sera bannie sur Terre; mais cela nécessite du temps, pour investir dans la connaissance. Ne dit-on pas que détenir le savoir c?est détenir le pouvoir? Le véritable pouvoir c?est le savoir.

%d bloggers like this: